La Cote d’Azur

La Côte d’Azur est la partie orientale du littoral méditerranéen français et inclut la côte monégasque, c’est une des régions composant la région officielle Provence-Alpes-Cote d’Azur.

La côte d’Azur, entre Beaulieu-sur-Mer et Cap-d’Ail, vue de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

L’expression est due à l’écrivain dijonnais Stéphen Liégeard (1830-1925) et à son livre La Côte d’Azur publié en 1887. Ce Dijonnais, qui avait été avocat, sous-préfet puis député sous le Second Empire, se consacrait à la littérature ; il disposait à Cannes d’une villa où il passait l’hiver. Ayant la Méditerranée sous les yeux, il eut l’idée de créer le nom de « Côte d’Azur », peut-être en pensant à son département d’origine, la Côte-d’Or. D’azur est un terme d’héraldique qui signifie « de couleur bleue ».

Délimitation

S’agissant d’une dénomination non administrative mais d’origine littéraire, la Côte d’Azur n’a pas une délimitation nette et indiscutable.
Dans son livre, Stéphen Liégeard y décrit une région allant de Marseille à Gênes, en Italie : « du château d’If jusqu’aux palais de Gênes ».
De nos jours, les limites de la Côte d’Azur sont assez floues, surtout la limite occidentale.
Certains sites la font partir de Saint-Tropez et sa Presqu’île, rendu célèbre dans les années 1960 par des stars de cinéma.
Le site officiel du tourisme de la Côte d’Azur restreint l’appellation « Côte d’Azur » à une large bande côtière du département des Alpes-Maritimes.
Dans les armoiries officielles de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Côte d’Azur est représentée par les armoiries de la ville de Nice.
Si l’on considère que le massif de l’Estérel et le massif des Maures font partie de la Côte d’Azur, ça veut dire que celle ci déborde le département des Alpes-Maritimes et s’étend le long de la côte orientale du Var.
Elle est encadrée au nord par les Alpes du Sud dont certains sommets dominent la mer de près de 3 000 mètres.

Climat

Elle bénéficie d’un climat méditerranéen aussi connu du nom de subtropical sec, doux et ensoleillé avec des gels quasi-inexistants sur la partie est du littoral, ce qui en fait une particularité en Europe. Le mistral souffle parfois violemment jusqu’à Saint Raphaël et se fait sentir jusqu’à Cannes. Plus à l’est à partir de Nice, le vent est assez rare et les nuits sont plus douces, en août la température peut ne pas descendre en dessous des 24 degrés, car la proximité du relief à la mer affaiblit les écarts de températures entre le jour et la nuit.

Population

Nice est généralement considéré comme la capitale de la Côte d’Azur. Avec un Aéroport international qui est la seconde plate-forme aéroportuaire du pays (après les aéroports de Paris), la ville de Nice est le centre de la Métropole Nice Côte d’Azur qui regroupe plus de 545 000 habitants. Le Grand Nice compte quant à lui 1 197 751 habitants. À l’autre extrémité de la région, la ville de Toulon est le centre de la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée qui regroupe 12 communes et plus de 430 000 habitants. Les principales stations touristiques de la Côte d’Azur (incluant la Riviera et la Provence d’Azur) sont : Menton, Monaco, Nice, Antibes-Juan-les-Pins, Cannes, Grasse, Fréjus, Saint-Raphaël, Sainte-Maxime, Saint-Tropez, Le Lavandou, Hyères, Toulon.

Tourisme

Saint-Tropez

Les constructions ont largement recouvert le littoral oriental du département des Alpes-Maritimes. La forte urbanisation du littoral azuréen dans les années d’après-guerre a répondu à l’attrait touristique, l’arrière-pays étant plus souvent préservé aussi bien dans le Var que dans les Alpes-Maritimes.

 

Quelques données liées au tourisme sur la Côte d’Azur en 2006

  • Plus de 14 millions de touristes
  • 52 % de clientèle étrangère
  • 65 millions de nuitées
  • Dépense des touristes : 5 milliards d’euros
  • 75 000 emplois liés au tourisme soit 18 % du total des emplois dans les Alpes-Maritimes.
  • 500 000 touristes dans le Haut Pays
  • 500 000 congressistes
  • 3 millions d’entrées dans les musées et monuments
  • Plus de 45 % des touristes viennent par avion

Laisser un commentaire